SOLANGE HACHÉ, PREMIÈRE FEMME À LA TÊTE DE L’ASSOCIATION FRANCOPHONE DES AÎNÉS DU NOUVEAU-BRUNSWICK

Solange Haché

Pour la première fois de son histoire, l’Association francophone des aînés du N.-B. a élu une femme, Solange Haché de Tracadie, à la tête de son conseil d’administration à l’issue de sa 16e assemblée générale annuelle qui se déroulait le 10 septembre 2016  à la Polyvalente Louis-J.-Robichaud de Shédiac.
 
Les quelque 100 délégués et invités s’étant donné rendez-vous pour l’occasion, ont applaudi chaleureusement ce jalon dans l’histoire de l’organisation. Selon le directeur général, cela faisait un certain temps que l’organisation réalisait des démarches dans l’objectif qu’une femme vienne à occuper ce poste. « L’élection de Solange Haché va surement apporter un renouveau à notre organisation pour les années à venir » a souligné Jean-Luc Bélanger suite à l’élection de madame Haché.  Madame Haché succède à monsieur Roger Martin de Miramichi, qui terminait son 2e mandat de deux ans à la présidence de l’organisation.
 
Madame Haché est détentrice d’une maîtrise en éducation et d’une maîtrise en sciences sociales, et compte une carrière de plus de 30 années dans le domaine de l’éducation. Depuis 2008, elle œuvre à titre de consultante et partage son temps entre les mandats qu’on lui confie et ses nombreuses implications communautaires.  Elle fut notamment présidente du Salon du livre de la Péninsule acadienne et jusqu’à tout récemment, assurait la présidence du conseil d’administration du Théâtre populaire d’Acadie.
 
Suite à son élection, la nouvelle présidente a incité les membres présents au recrutement de nouveaux membres. « Je formule le souhait que l’AFANB puisse regrouper TOUS les francophones de 50+ du N.-B. afin de se donner une voix forte et les moyens d’atteindre pleinement sa mission et sa vision.  Voilà pourquoi le recrutement, le financement les partenariats, la lutte les foyers de soins et soins à domicile en français et une politique publique du vieillissement font toujours partie des priorités. Les dossiers ne manquent pas mais c’est avec optimisme que j’envisage l’avenir de l’AFANB. »  Notons qu’en cours d’assemblée, les délégués ont adopté plusieurs résolutions qui orienteront les actions de l’AFANB pour la prochaine année. 
 
L’assemblée annuelle fut également marquée par la présence de plusieurs personnalités du monde politique, notamment l’honorable Lisa Harris, ministre provinciale des aînés et des soins de longue durée et responsable des affaires celtiques.  Celle-ci, après avoir confié à l’auditoire être de descendance acadienne, profita de l’occasion pour souligner le travail de l’Association dans la représentation des intérêts des aînés du Nouveau-Brunswick, et pour annoncer officiellement l’établissement prochain d’un groupe de travail pour étudier la question du service dans la langue du choix des bénéficiaires dans les foyers de soins. « Je veux que ce groupe travaille avec des organisations telles que la vôtre afin de déterminer la meilleure façon de faire avancer ce dossier. »  L’honorable Victor Boudreau, ministre de la Santé et député de Shédiac – Cap Pelé, monsieur Craig Dalton, sous-ministre du Développement social du Gouvernement du N.-B. et le maire de la ville de Shédiac, monsieur Jacques Leblanc, étaient également présents à l’événement.