Pour une société plus équitable - Une plateforme électorale progressiste pour le Nouveau Brunswick en 2018

Notre groupe d’organismes communautaires et de syndicats souhaite que les prochaines élections provinciales mettent l’accent sur des options qui apporteront à notre province et notre société une plus grande égalité pour tous.

Notre société a énormément évolué depuis les cinquante dernières années. Elle a créé des conditions qui ont apporté plus de justice et plus d’égalité, et a fait diminuer la pauvreté pour des milliers de gens de tous les âges. L'éducation publique, les soins médicaux et les pensions sont parmi les nombreux services et programmes qui ont joué un rôle déterminant dans la création d’une société plus juste au Nouveau-Brunswick.

Toutefois, au fur et à mesure que notre société évolue, nos besoins collectifs évoluent également, et nous devons chercher de nouvelles façons de s’organiser pour le XXIe siècle.

Par exemple, grâce à notre système d’éducation, nous avons maintenant une main d’œuvre plus scolarisée et plus spécialisée. Toutefois, puisque le marché du travail exige plus de mobilité de la part des travailleurs, nous devons souvent quitter nos familles pour aller travailler. Parallèlement, les femmes ont meilleur accès à des emplois rémunérés, ce qui a augmenté leur autonomie financière et réduit le temps consacré aux tâches ménagères. En ayant meilleur accès à la contraception, les familles ne sont pas si nombreuses qu’auparavant. Grâce au régime d’assurance-maladie, nous avons maintenant une plus longue espérance de vie, mais le coût des médicaments augmente de façon déraisonnable, ce qui constitue une préoccupation importante.

Tous ces changements signifient que les individus et les familles ont besoin de nouveaux choix pour le soin des enfants, pour les gens ayant un handicap ou qui souffrent d'affections médicales, ainsi que pour les parents ou les membres âgés de la famille. L'inégalité entre les hommes et les femmes, et la pauvreté restent à être examinées. Nous devons contrecarrer le coût des médicaments. Nous devons également prendre en compte plus que jamais les besoins des citoyens aînés.

Nous avons besoin de lois et de programmes nouveaux et améliorés afin d’assurer que les citoyens de toutes les couches de la société puissent y être inclus, qu’on puisse s’occuper d’eux, et qu’on puisse subvenir à nos besoins fondamentaux tout au long de notre vie.

C’est la raison pour laquelle nos organismes et nos syndicats se sont rencontrés pour proposer une plateforme électorale progressiste – une « plateforme communautaire ».

Nous ne prétendons pas que notre plateforme pourra traiter tous les aspects des responsabilités du gouvernement, mais elle met en lumière les priorités que nous souhaitons que tous les partis incluent dans leur plateforme lors des prochaines élections provinciales qui auront lieu en septembre 2018.

Ces priorités sont :
1. s’assurer que personne n’est exclu;
2. améliorer nos services publics;
3. augmenter les sources de revenu progressistes des particuliers et des sociétés qui touchent un gros revenu de sorte que nous puissions nous épauler dans nos efforts mutuels au besoin.

S’assurer que personne n’est exclu signifie que nous devons viser pour l’égalité des hommes et des femmes, pour des conditions de travail qui sont justes pour tous les travailleurs et pour un soutien pour les aînés et pour les citoyens qui vivent dans la pauvreté. Nous proposons des politiques pour améliorer l’équité salariale, assurer la justice reproductive, éliminer la violence fondée sur le sexe et augmenter la représentation et la participation politique des femmes. Nous devons également augmenter le salaire minimum, améliorer l’équilibre entre le travail et la famille et réformer nos lois sur le travail. Des taux plus élevés d’assistance, de même qu’une analyse de la pauvreté fondée sur le sexe contribueront grandement à réduire la pauvreté. Pourquoi ne pas avoir une déclaration des droits des aînés, un organisme défenseur des aînés, un conseil sur le vieillissement? Nous avons besoin de lois pour les aînés victimes de mauvais traitements, et les services de prestation de soins doivent respecter la Loi sur les langues officielles.

Nous croyons que les services publics sont des facteurs clés dans toute plateforme électorale centrée sur la communauté. Plutôt que de faire des coupures ou de privatiser nos services publics, nous devrions les améliorer et en développer davantage. Les services de garderie, de soins à domicile et de soins communautaires doivent devenir des composantes essentielles de notre système public. L’éducation postsecondaire doit être gratuite. Le programme de logement public a besoin de restructuration. Notre plan de médicaments a besoin d’améliorations importantes.

Nous reconnaissons que certaines de nos propositions nécessiteront non pas moins, mais plus de dépenses. C’est la raison pour laquelle nous avons inclus une section sur le revenu. Nous insistons sur l’augmentation des sources de revenu progressistes en provenance de particuliers et de sociétés qui touchent de gros revenus afin que l’on puisse se soutenir mutuellement au besoin. Nous nous basons sur la conviction que les programmes et les services publics d’appui sont, en fin de compte, bénéfiques pour nous tous, que nous soyons riches ou pauvres, et nous rendent plus forts collectivement.

Le très important rapport Pikkety : Rapport sur les inégalités mondiales, 20181 fait des suggestions concrètes qui concordent avec ce que nous proposons.
• L’impôt progressif est un instrument éprouvé pour lutter contre la croissance des inégalités de revenus et de patrimoine au sommet de la hiérarchie.
• La création d’un registre mondial des titres financiers permettant d’identifier les détenteurs porterait un coup sévère à l’évasion fiscale, au blanchiment d’argent et à la montée des inégalités.
• Pour remédier aux inégalités de revenus et de patrimoines actuelles et prévenir leur aggravation, les États doivent investir dans l’avenir.

En conclusion, chaque élection provinciale représente un choix pour les gens du Nouveau Brunswick, une occasion de réaffirmer l’orientation actuelle ou de procéder sur une nouvelle voie.

Trente années passées, les gouvernements ont commencé à se concentrer sur la réduction des impôts pour les plus riches dans l’espoir de rendre notre province plus compétitive et que toute la population puisse bénéficier du succès économique des sociétés. Le temps est venu, en 2018, pour les Néo Brunswickois de reconnaître que ce parcours établi, il y a de cela 30 années, n’a pas produit les résultats attendus. Il n'a pas mené à l’augmentation des salaires, à une hausse de l’emploi, au développement économique durable ou à l’assainissement des finances publiques. Nous avons plutôt vu une augmentation des disparités entre les plus riches et les plus pauvres et nous ressentons une pression constante qui endommage le tissu social même qui avait égalisé les opportunités des Néo-Brunswickois.

Il est temps de rééquilibrer les politiques du gouvernement et favoriser celles qui promeuvent le désir des Néo-Brunswickois à prendre soin les uns des autres et de vivre dans une société juste.

1http://wir2018.wid.world/files/download/wir2018-summary-french.pdg

Pour information :

Association francophone des aînés du Nouveau-Brunswick, James Thériault, directeur-général     378-0107
Coalition pour l’équité salariale du Nouveau-Brunswick, Johanne Perron, directrice-générale     855-0002
Congrès du travail du Canada, Serge Landry, représentant     871-8496
Fédération des associations de professeures et de professeurs d'université du Nouveau-Brunswick, Jean Sauvageau     452-0478
Fédération des travailleurs et travailleuses du Nouveau-Brunswick, John Gagnon, Trésorier     875-2125
Front commun pour la justice sociale du Nouveau-Brunswick, Jean-Claude Basque, Coordonnateur provincial     875-1310
Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick, Lyne Chantal Boudreau, Présidente     381-255
Syndicat canadien de la fonction publique, Division du Nouveau-Brunswick, Daniel Légère     869-0424
Syndicat du Nouveau-Brunswick, Susie Proulx-Daigle     458-8440